Le Boulonait

27 juillet 2007

cheval6.gifOrigines

Le Boulonnais viens du Nord de la France, c’est un descendant des lourds chevaux d’Europe du Nord d’autrefois.On pense que la race a recu un apport de sang oriental à l’époque de l’invasion romaine en Grande Bretagne lorsque la cavalerie numide campait sur les pmlages dez Boulogne.L’Andalou a également complété cet apport de sang oriental.

Caractéristiques

Il est réparti en deux type :

  • Le Petit Boulonnais, adapté au trait rapide et léger, populaire autrefois sous le nom de  » Mareyeur  » Taille maximum de 1,60 m pour un poids de 550 kg.
  • Le Grand Boulonnais adapté au trait lourd. Taille maximum 1,70 m pour un poids de 700 kg.Ce cheval est exporté dans le monde entier.

 

Modèle et allures

Amélioré avec du sang oriental depuis l’époque des croisades, le Boulonnais a la tête courte, le profil rectiligne, le front large des grands yeux pleins de vie, des naseaux larges et ouverts comme ceux de l’Arabe, les oreilles courtes et écartées,le poitrail large, le dos droit, le rein court, la croupe peu inclinée, la queue longue et fournie, les cuisses fortes et musclées.
La robe est gris clair ou pommelée, parfois bai foncé chez le Grand Boulonnais mon40.jpg201.jpg

Le FJORD

27 juillet 2007

cheval5.gifLe poney FJORD est une race norvégienne stabilisée depuis plus d’un siècle et élevée principalement en race pure. La zone d’élevage comprend le berceau de race qui est le Sud-Ouest de la Norvège et s’étend dans toute l’Europe du Nord (Suède, Danemark, Allemagne, Benelux) pour atteindre la France dès 1969. Son élevage se pratique également en Grande Bretagne, aux USA, en Australie. Au total le cheptel international se situe autour de 40 000 Fjords.

Le FJORD point_bleu Morphologie :

Le Fjord est à l’origine un petit cheval de montagne relativement trapu. La sélection a favorisé les individus de plus grande taille aux allures souples et étendues et dont le type montre une certaine distinction. La moyenne des tailles atteint 1,45 m. Son élevage est facile et son caractère est franc. Sa robe est toujours “isabelle” (avec sa variante possible gris souris). Cette robe est caractérisée par une raie sombre qui naît derrière les oreilles et parcourt la crinière en son centre jusqu’au garrot, se poursuit sur le dos et va se fondre dans les crins de la queue.

poneyfjord.jpgfjord1.jpg

Le Falabella

27 juillet 2007

cheval4.gif180pxhorseandpony.jpg44a0fb7218c0c.jpgLe falabella est un vrai cheval qui possède toutes les caractéristiques  des chevaux de  grande taille.
Leurs particularités génétiques sont fixées et permettent aux falabellas de se reproduire à leur image tout à fait naturellement. La taille moyenne est de 70 cm pour un poulain d’un an, 77 cm pour un 2 ans et 76 à 83 cm pour un adulte. Les individus plus grands ou plus petits sont exceptionnels. Les proportions doivent être harmonieuses. Il doit s’agir d’un parfait cheval en miniature.

Toutes les couleurs sont admises

article1028117.jpg

Le Paint Horse

27 juillet 2007

cheval3.gif2006painthorsebaby.jpgTout comme le Quarter horse et l’Appalousa, le Paint horse est lui aussi un descendant des chevaux qu’amenèrent en Amérique à partir du 16ème siiècle les conquérants ibériques. Certains de leurs Andalous faisaient partie de cette lignée à robe pie que les Espagnols nommaient Pinto, contraction du mot « pintado » qui signifie « peint » et que les Américains ont plus tard traduit par « PAINT ».

Adoré pour sa robe exceptionnelle et originale, le Paint horse fut tout autant prisé des indiens que des cow-boys. Cheval polyvalent par excellence, son immense popularité est fondée sur son courage et ses aptitudes multiples; les plus grands cavaliers de notre temps ont loué ses mérites.

L’Histoire de l’American Paint Horse a de tout temps inspiré de nombreuse chansons country, récit, tableaux etc…

Les indiens, quand ils ne parvenaient pas à trouver le Paint horse tant convoité, peignaient sur leur monture habituelle des signes censés incarner la beauté magique des Paints. Les liens particuliers qui unissent ces derniers aux indiens sont parfaitement révélés dans une légende cheyenne qui associe les chevaux noirs et blancs à l’aigle d’or. Les Sioux (Lakota) vantent, dans un chant qui se transmet de génération en génération, le Paint Horse rescapé de la bataille de la  » Little Big Horn ». Dans les paroles d’une danse guerrière, les Pawnnees et les Arikaras exaltent, eu aussi, les mérites d’un cheval pie revenant du combat.

image014.jpgpaint11.jpg

le connemara

27 juillet 2007

cheval2.gifconnemaradonjuanvhn.jpgType et tempérament

Le connemara est originaire de la région du même nom, située sur la côte ouest de l’Irlande. S’il ne reste plus guère de poneys sauvages, de nombreux connemaras sont encore élevés dans leur milieu d’origine ou dans des conditions similaires: aux abords du littoral, dans des landes désolées, d’où il a tiré sa force et sa résistance.

Caractéristiques

Les différentes influences qu’a reçues la race sont encore sensibles chez le connemara. On retrouve chez lui l’équilibre et l’amplitude des races ibères, l’influx nerveux des chevaux arabes, la puissance du cob, le geste du hackney… Le connemara semble avoir eu le bon goût de prendre chez chacun le meilleur et seulement le meilleur.

Taille

Taille moyenne: maximum 1,47 m.

Robes

Toutes les robes sont admises sauf le pie. Les robes dominantes sont le gris, le noir, le baibrun, le bai et l’isabelle. Ces dernières années le rouan et l’aubère se développent.

Caractère

Les conditions difficiles de sa région d’origine ont contribué à développer l’intelligence du connemara, capable de s’adapter à toutes les circonstances ou presque. Les apports des dif- férentes races en ont fait un animal au caractère remarquablement équilibré, à la fois éveillé et paisible. Franc, plein d’une énergie sagement distribuée et de courage, il est l’image même de la force tranquille.

connemara.jpgppoiiuttgfd.jpg

L’ Islandais

27 juillet 2007

cheval1.gifOrigine

L’Islande est située près du cercle polaire. Le climat sévère et la nourriture maigre de cette île volcanique ont donné au poney islandais une trempe unique.

Type et tempérament

Malgré sa petite taille, le poney islandais est un véritable cheval: il ne viendrait pas à l’idée des Islandais de l’appeler «poney».Très musclé, il est capable de porter sans fatigue un homme adulte à un train assez rapide. Il est de surcroît d’une frugalité remarquable: il parvient à tirer une grande énergie d’une nourriture peu abondante. Les quelques troupeaux qui vivent encore en semi-liberté dans l’île assurent leur subsistance sans intervention, pratiquement, de l’homme.

Modèle

Court, ramassé, le poney islandais possède un corps très musclé. Son épaule verticale permet les actions relevées dé ses allures. Ses membres paraissent un peu légers par rapport à sa masse, mais ils sont parfaitement sains et forts, avec des canons courts et des jarrets bas. Sa tete lourde, grande parrapport au corps , nous parait sans grace au regards des races modernes .Mais c’est l’un des atouts des races archaides :elles possèdent des machoirespour manger.

 

o.jpg

Taille

Maximum: 1,37 au garrot.

Robe

Toutes les robes sont admises y compris le pie. Les crins blancs ou lavés sont courants. Le haras de Kirkjubaer, situé dans le sud de l’ile, a développé une lignée de chevaux alezans aux crins lavés qui sont aujourd’hui connus dans le monde entier.

Caractère

Vaillant, volontaire, toujours énergique et rarement énervé, le poney islandais a conservé un caractère remarquablement équilibré. Il donne le meilleur de lui-même quand il peut vivre dans des conditions assez naturelles, libre de ses mouvements et en contact avec un groupe de chevaux. Il faut préserver ses qualités rustiques par une vie au grand air.

 

 

islandais.jpgislandais02.jpg

LE MUSTANG

27 juillet 2007

Taille: de 1.40 à 1.50m 


 

 

300pxmustangutah20052.jpg
Couleur: toutes 


 

 mustang.jpgmustang200x150.jpg


 

Origine: Les ancêtres de ce cheval d’Amérique du Nord seraient les chevaux espagnols ayant échappé aux conquistadores et s’étant reproduits en liberté. Mais s’en tenir là serait oublié que, après les chevaux ibériques, bien d’autres ont été introduits, en provenance d’Europe, dont certains également sont retournés à la liberté et se sont joints aux hardes sauvages. Dans quelle mesure leur sang plus rustique a-t-il influencé la race? Nul ne le sait. La dispersion des troupeaux sauvages a favorisé leur adoption par de nombreuses tribus indiennes, puis par les premiers cow-boys. Toutefois, leurs médiocres qualités équestres et leur caractère souvent difficile les ont défavorisés dans le travail au bétail, Où ils ont été supplantés généralement par le Quarter Horse. 


 

Laissés libres, les mustangs ont tant proliféré dans les états désertiques de l’Ouest qu’on a dû les chasser. Dans les années 70, la race était au bord de l’extinction et une loi a du être votée pour la protéger. Depuis, lorsque leurs hardes sont trop nombreuses sur les pâtures, on capture des Mustangs, qu’on donne à des particuliers, à charge pour eux de les soigner et de les nourrir. Sans qu’ils aient bien entendu le droit de les vendre. Les mustangs on enfin gagné leurs libertés! 


 

 cheval.gif

lE PONEY SHETLAND

27 juillet 2007

shetland.jpgnockyhome.gifecosse50.jpgLe poney Shetland est originaire des iles Shetlande au nord de l Ecosse .La-bas , il fait très froid et il y a beaucoup de vent . C’est pour cela que seul les petits chevaux qui pouvaient s ‘ abbriter derriere les rochers ont survécue. Les poney Shetlands ont aussi beaucoup servi pour tirer les wagons dans les 5361.jpgshetland01.jpgCHAMPS DE MINE  .setvahina.jpgdouchka2.jpg

Le Clydeslale

27 juillet 2007

clydesdale2small.gifOrigine :Trait Ecossais , cré à la fin du XIX siècle , à partir de croisement d’étalon Flamand et jument local .

Caractère: Docil , calme , amical et sociable .

pic0006clydesdale.jpgcopiedelord2.jpg300pxclydesdalehorse.jpg

Le Hackney

27 juillet 2007

Caractéristique

 

La tete est petite et donne une impression de vigilance .

L’encolure est longue et est attacé par une épaule très inclinés . Le port de la tete est élevés.

La croupe e »st longue et horizontale à la meme hauteur que le dos . La queu est attache très haute .

Le poney et le cheval Hackney sont réputés pour avoir des membres trés sains .Aini tout les tares sont pénalishackney1.jpgés .hackney.jpglord2.jpg

12345